Allô la Terre

--:-- / --:--
Jean-Louis Le Breton
Votre note : Aucun(e) Moyenne des notes : 5 (1 vote)
Paroles

Allô la terre ! allô madame la terre je t’appelle de chez moi
Y a mon grand frère et y a mon grand-père qui sont là
Il faut que tu nous dises, il y a des choses, on comprend pas
J’ai que dix ans, je suis un enfant, j’ai la peau noire comme un bout d’zan
Rien qui ne vaille, j’suis d’la racaille
Dans la cité rien n’est offert
On fait sa toilette au kärcher
Y a rien pour jouer, j’ai pas une bille c’est clair

Grand-père y dit ne t’inquiète pas pour les billes
Assied toi là, écoute et reste tranquille
Ici on nous laisse un taudis, sinon faut r’tourner au pays
Là-bas on t’casse les dents avant qu’t’ais compris
Alors ce soir, on veut savoir le fin mot de l’histoire
Si v’nir au monde, c’est un vrai traquenard
Mon grand frère, il est en guerre avec tout l’monde et nique ta mère
La mère c’est qui sinon toi… la terre.

Regarde autour de toi, ça s’entre déchire, ça se tue, ça se bat
Tu r’sembles à un cimetière la terre.
Hé la mère!
Y a tes enfants qu’ont faim
Bouge toi les hémisphères.
Donne nous de ta rondeur
Ou pète une colère, fais-nous peur

Depuis le temps qu’on te marche dessus, tu laisses tout faire, comme si c’était prévu
Est-ce qu’on avance, est-ce qu’on recule, comment veux-tu qu’on s’articule
Est-ce qu’on se trompe sur toute la longueur ?
Avec ma copine Fatima on s’raconte des histoires
On s’dit que quand on s’ra grand on f’ra des enfants
Elle sait comment faut faire. C’est pas qu’on soit pressé
Mais qu’est-ce qu’on va leur raconter, la terre
Mais qu’est-ce qu’on va leur raconter, ma mère.
Mais qu’est-ce qu’on va leur raconter ?

Petit bonhomme t’es un enfant de l’univers
Pas moins qu’un arbre, une étoile, un vers de terre
Tu es partout chez toi, tu peux manger comme un roi
Même le pain noir a des vertus salutaires
Salut la terre